ACTUALITE 

Art de vivre

Le bonheur appartient à ceux qui se lèvent tôt

Par Florence Bauchard de LesEchos.fr | 07 février 2016 à 18h23
Dans une société en accélération, chacun cherche à maîtriser son temps et à apprivoiser le bonheur. Pour cela, la nouvelle tendance est d'avancer l’heure du réveil pour mieux se retrouver. Ou mieux, profiter des autres. Bienvenue dans le monde des "morningophiles".

La vieille maxime prend un coup de jeune: l’avenir appartient plus que jamais à ceux qui se lèvent tôt. Ce n’est pas Mercedes Erra, l’énergique fondatrice de l’agence de publicité BETC, aujourd’hui à la tête de Havas Worldwide, qui dira le contraire: "Se lever entre 5 heures et 5 h 30 n’était pas forcément naturel au départ!", explique cette boulimique de travail, rarement au lit avant minuit. Mais, au fil des années et de l’accumulation de ses responsabilités tant professionnelles que familiales, c’est devenu pour elle un besoin. "J’ai le sentiment de mieux maîtriser ma journée, poursuit cette mère de cinq garçons très impliquée dans la défense de la cause féminine. En général, je travaille sur la table du petit-déjeuner puis je me prépare. Toute la maisonnée dort, je ne suis pas dérangée et je peux régler des questions bien plus rapidement et efficacement."

Autre exemple, celui de Jean-Philippe Puig. C’est à ses débuts chez Pechiney, à l’aube des années 1980, en usine, qu’il a appris à goûter les bienfaits du lever tôt pour optimiser sa journée de travail. "C’était le seul moyen d’avoir un contact avec le personnel de nuit au moment du changement d’équipe", raconte l’industriel, qui a travaillé plusieurs années dans l’aluminium, notamment en Grèce et en Australie, où la journée de travail commence plus tôt qu’en France. Depuis qu’il a rejoint, en 2012, la direction générale d’Avril, la maison-mère des huiles Lesieur, cet ingénieur chimiste de formation n’a pas changé ses horaires pour autant. "J’évite les bouchons du matin dans l’Ouest parisien et, surtout, je peux régler rapidement un grand nombre de sujets autour d’un café, notamment avec le directeur financier, avant d’enchaîner réunion sur réunion de 9 heures à 18 heures. C’est au moins aussi important que les réunions formellement programmées." Depuis quelques semaines, cet amateur de jogging le week-end fait également un crochet une fois par semaine par une salle de sport. Indispensable pour garder la forme.

D’une durée variable, les rituels du matin sont plus ou moins denses selon les individus. Sport, lecture, informations, mails, voire méditation... La nouveauté, c’est d’avancer délibérément le réveil d’une heure, voire plus, pour mieux profiter de la journée. Quand les outils mobiles tendent à estomper les frontières entre le professionnel et le personnel, le jour et la nuit, le besoin de récupérer la maîtrise de son temps va croissant. Cadre dans un cabinet de conseil à Londres, Chourouk en avait assez de courir tous les matins, sans même prendre une tasse de café avant d’attraper le métro. "Il y a un an, j’ai décidé d’avancer d’au moins une heure et demie la sonnerie de mon réveil, explique cette sémillante trentenaire aux boucles sombres. Simplement pour prendre le temps de petit-déjeuner en regardant les informations ou en écoutant de la musique et en faisant quelques rangements. Au bout de quelques semaines, j’ai noté une réelle différence dans mon quotidien : plus de rush pour partir le matin, une alimentation plus équilibrée et moins de coups de pompe dans l’après-midi."

Promu l’an dernier à la tête de la direction commerciale de Volvo Trucks France, Jean-Pierre Bellec, lui, a décidé de changer son emploi du temps pour se mettre au yoga, qu’il a découvert un peu par hasard, grâce à une amie. Tendance oiseau de nuit, ce quadragénaire sportif se lève à présent bien plus tôt pour pratiquer une version plutôt sportive de cette discipline pendant une heure et demie. La séance est réduite à 20 minutes quand il a un avion ou un train à prendre. Depuis, cet ancien alpiniste se sent "à la fois plus libre et plus détendu pour encaisser toutes les contraintes subies au long de la journée". Et cerise sur le gâteau, il dort mieux!

Facebook Twitter LinkedIn Youtube Pinterest Newsletter
INFORMATIONS 
Consignes Covid-19
Coaching online

Tous les articles
Pixel_505050